Mesures de capacités pour les grains ....

Depuis le Moyen Age, les mesures de références étaient en bois ou en pierre, différentes selon les villes. Et nul ne savait exactement à quoi elles correspondaient ! Le boisseau était la mesure la plus courante, mais il y avait des boisseaux combles et des boisseaux ras....

Le boisseau de référence était le boisseau de Paris. L'étalon du boisseau de Paris faisait 12 litres 79 mais le boisseau théorique contenait 13 litres 00745 !
Le setier de Paris se composait de 12 boisseaux

  • le boisseau de Bordeaux valait 6 boisseaux de Paris ou 1/2 setier, soit 80 litres 50
    Il se divisait en 2 demi-boisseaux, ou 4 quarts, ou 8 demi-quarts, ou 16 cuillers ou 32 picotins
  • le boisseau de Bazas se divisait en 2 poignères, ou 4 quarts, ou 32 picotins ou 64 demi-picotins
    Il valait 90 litres 43
  • le boisseau de Créon avait une valeur de 91 litres 78

Autre dénomination : le sac

  • le sac de La réole contenait 2 poignères, ou 4 demi-poignères, ou 32 picotins, ou 64 demi-picotins
    5 sacs formaient une pipe et 10 sacs formaient un tonneau
    Valeur du sac : 104 litres 66 ou 106 litres 51, selon les sources
  • le sac du Mas d'Agenais... divisé en 2 poignères et 32 picotins, qui valait 83 litres

Dans les Landes, on utilisait :

  • la conque de 43 litres 74
  • le quartal de 21 litre 43
  • le quart de sac de 17 litre 38 à 22 litres
  • les conquets : 6 mesures selon les villes, comprises entre 16 litre 40 et 18 litres
  • 15 mesures comprises entre 19 litre 60 et 24 litres 72, selon les villes

Mesures de capacités pour les liquides

Pour les liquides, l'unité de mesure en Guyenne était la barrique. La barrique bordelaise était réservée à la ville et à l'ancienne sénéchaussée de Bordeaux. L'Agenais et le Bazadais en étaient dont exclus. Les vins récoltés ailleurs étaient logés dans des barriques d'aspet et de capacité différents. Malgré de multiples procès, cette situation dura jusqu'à la révolution et l'entrée en vigueur du nouveau système métrique

  • la barrique bordelaise avait une capacité de 235 litres... et l'on comptait 100 pots au litre
  • la barrique bazadaise avait une capacité de 228 litres. ... 97 pots environ
  • la barrique de Castelmoron d'Albret... la jauge de la barrique locale était de 92 pots et 208 litres 36
On mesurait aussi le vin au tonneau

Les débitants vendaient le vin à la pinte et au pot

Dans les Landes, la situation était différente ! la barrique et la velte, mesures de bases, étaient les memes dans tout le département

La velte se divisait ensuite en mesures locales, parmi lesquelles on peut citer :

suite >>>

Accueil