Du ligure gar : rocher et onna : source

 

Dame Garonne, qui partage notre département en deux, est loin d'être un long fleuve tranquille ! Elle prend sa source en Espagne, dans le val d'Aran et traverse les départements de la Haute Garonne et du Tarn et Garonne avant de baigner le Lot et Garonne, pour terminer sa course dans la Gironde

Jusqu'à Toulouse, elle a un régime pour ainsi dire torrentiel ! officiellement navigable depuis l'embouchure du Salat, elle ne l'est en fait qu'à partir de Toulouse ( par le Canal Latéral à la Garonne) jusqu'à Castets, en amont de Bordeaux... là, dans l'estuaire de la Gironde, commence à se faire sentir l'influence des marées de l'Océan Atlantique

Dans notre département, la Garonne traverse une large plaine fertile, riche en fruits et légumes, grâce, en partie, aux alluvions déposées par les crues !

Les crues les plus spectaculaires ont lieu entre mars et juin (fonte des neiges)... et on observe les basses eaux en juillet et août. Mais il peut y avoir des exceptions !

Chronologie des crues de la Garonne en Agenais du VIème siècle à nos jours

Sources : Archives Départementales d'Agen ( série S - Navigation intérieure-

et notamment "Notice sur les débordements de la Garonne" de Jules Serret)

Agen a longtemps été considérée comme étant la ville la plus inondable de France

Grégoire de Tours et Frédégaire rapportent qu'il y eut 8 grandes inondations entre l'an 580 et l'an 592

Aucune indication sur les crues des 6ème et 7ème siècles

 

Louis le Débonnaire (né à Casseneuil ? en 778) ordonne à son fils Pépin, roi d'Aquitaine, d'exécuter des levées sur la Garonne, afin de lutter contre les inondations

16ème siècle .... le siècle de la Renaissance ! pas de répit pour le fleuve !!!

Sommaire